> Réussir en alternance

Le Statut de l’Apprenti

L’apprenti est titulaire d’un contrat de travail (obligatoirement un CDD) qui fixe la date de début et de fin de l’apprentissage. Il est un salarié à part entière et il bénéficie en conséquence des dispositions applicables à l’ensemble des salariés sauf lorsqu’elles sont contraires à sa formation. Les apprentis ont les mêmes droits et avantages que les autres salariés.

La durée du contrat

La durée du contrat conclu pour la préparation d’un diplôme est en général fixée à deux ans, mais elle peut varier de un an à trois ans sous certaines conditions. Les jeunes possédant déjà une qualification de niveau V (CAP/BEP) ou de niveau IV ou supérieur (Bac et au-delà), quelque soit la spécialité de ce diplôme, peuvent prétendre à réaliser un CAP en 1 an (prendre contact avec le Point Conseil Apprentissage pour plus de renseignements).

L'APPRENTISSAGE

L’apprentissage est une forme d’éducation en alternance dont le but est de donner à des jeunes, dans le cadre d’un contrat de travail, une formation professionnelle complète, théorique et pratique, dispensée pour partie dans un centre de formation d’apprentis (CFA), et pour partie dans l’entreprise, en vue de l’obtention d’un diplôme.

Avec un taux d’emploi avoisinant les 90%, la formation par la voie de l’apprentissage s’affirme aujourd’hui, et de très loin, comme la voie royale pour apprendre et entrer dans les métiers du Bâtiment et des Travaux publics. Choisir la voie de l’apprentissage c’est choisir d’apprendre un métier, d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme de l’éducation nationale, de percevoir un salaire et d’acquérir une véritable expérience professionnelle.

Tout jeune ayant entre 16 et 25 ans (ainsi que ceux d’au moins 15 ans s’ils justifient avoir effectué la scolarité du premier cycle de l’enseignement secondaire) peut conclure un contrat d’apprentissage.

Le salaire

Il est calculé en pourcentage du SMIC en fonction de l’âge de l’apprenti, de la durée du contrat et de l’année de formation.

Année d’apprentissage Moins de 18 ans (1) de 18 à 20 ans (1) 21 ans ou plus (2)
1ère année 40% 50% 55%
2ème année 50% 60% 65%

Ces rémunérations concernent les entreprises rattachées à la convention collective du bâtiment. (1) pourcentage du SMIC
(2) pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel correspondant à l’emploi effectivement occupé s’il est plus favorable

Les obligations de l’apprenti

L’apprenti s’engage à :

  • Suivre la formation pratique dispensée en entreprise,
  • Exécuter le travail confié par l’employeur, dans la limite de l’horaire de travail applicable à l’entreprise. À noter que le temps de formation en CFA est considéré comme du temps de travail (35 heures hebdomadaires),
  • Suivre la formation dispensée en CFA,
  • Se présenter aux épreuves de l’examen,
  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise et du CFA,
  • Tenir à jour son livret d’apprentissage et veiller à ce qu’il soit rempli et visé régulièrement par les formateurs du CFA, le maître d’apprentissage en entreprise et les parents.

Le rythme de l’alternance

Il est d’une semaine sur trois (une semaine au CFA, deux semaines en entreprise). Un calendrier des stages est fourni à l’apprenti et à d’employeur. Le temps de travail est organisé sur la base de 35 heures par semaine au CFA comme en entreprise Dans les deux cas, l’apprenti reste un salarié sous la responsabilité de son employeur

La couverture sociale

L’apprenti, comme tout salarié, est affilié par son employeur à la Sécurité Sociale. Il bénéficie de toutes les garanties légales des salariés : indemnités journalières, accidents du travail et trajet, assurance maladie invalidité. Après la signature du contrat l’apprenti doit se rendre auprès de la médecine du travail afin de valider son aptitude à la pratique du métier et de fixer d’éventuelles recommandations particulières liées à son âge et à la profession.